• Qui suis-je au fond ?

    Petit poème écrit dans la nuit de Strasbourg. Il fait doux. J'écoute mon mp3... Nymphetamine, ma muse.

    Ces mots ne sont pas agréables à lire,
    Ce qui va suivre n'est que le récit d'une âme
    Qui, impuissante face à ses désirs,
    Se laisse aller aux dangers des flammes.

    Ces maux ne sont pas agréables à dire,
    Infâme pudeur cachant ses vices inhibés,
    A défaut de ne pouvoir t'aimer, je préfère me haïr.
    Sachez que ce narcissisme n'est au fond qu'un calcul erroné.

    Au bal des sentiments, au plus profond de mon être,
    Se mêlent jalousie, haine, passion et affection
    Guettant la vie, je ne suis qu'une ombre qui paraît être
    Fuyant inévitablement la raison...


  • Commentaires

    1
    Capie
    Samedi 8 Juillet 2006 à 03:16
    tumf tumf
    C'est bien triste Ma Calliie. Tu as des pensées vraiment noires, dommage... T'es une fille bien.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :