• Hell.

    Hell.

    Une histoire qui m'a très beaucoup bouleversée.

    Hell est une belle blonde, riche, qui a tout pour elle. Elle a tout pour elle, mais s'ennuie. Se succèdent alors les soirées défonce. Rails de coke dans les WC. Alcool à flots. Manque affectif.

    Hell rencontre Andrea, un mec tout aussi paumé qu'elle. Et c'est là que va commencer la descente aux enfers...

    Je crois que si ce film m'a tant bouleversée, c'est que jme sens touchée par ce desespoir. Cet ennui qui fait qu'on se jette dans la gueule du loup, juste pour se sentir vivre. Ce desespoir qui me fait faire n'importe quoi. Je ne me drogue pas pour oublier. Je ne bois pas pour me voiler la face. Je séduis. Pour me prouver que je peux encore plaire. L'un me pense amoureuse. L'autre me pense assez naïve pour croire que je suis la seule. Mais la vérité, c'est que je n'aime aucun de vous. Je ne vois d'ailleurs pas ce qui vous pousse à croire que je vous aime. L'un est trop prétentieux pour que ça soit le cas. L'autre est trop susceptible et homme à femmes.

    Jme dis au fond que ça fait tellement mal d'aimer quelqu'un que non. Non vous n'aurez pas mon coeur. Ni toi, ni lui, ni personne.

    Voilà à quoi j'en suis réduite.



  • Commentaires

    1
    yoann
    Lundi 23 Juin 2008 à 15:37
    Le verre à moitié vide
    Evidemment que tu ne bois pas pour te voiler la face, quelle drôle d'idée, on boit parce qu'on a soif, voilà tout.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :